Meilleurs vœux !

Que vous souhaiter de mieux pour cette année 2021 ? Nous espérons tout d’abord que vous et votre famille vous portez bien et n’avez pas trop à souffrir de la situation. Nous sommes toutes et tous en attente de ce vaccin qui nous promet monts et merveilles : tout le monde y croit, nous y compris. Mais avons-nous autre chose à faire qu’espérer ?

Oui bien sûr : par de petits gestes, il nous est possible de réconforter les personnes seules, les aider, (re)tisser des liens sociaux sans pour autant se sentir obligé de participer à une « lockdown party ». Nous pouvons également choisir d’acheter local afin d’aider nos commerçants à traverser cette épreuve. Personnellement, ces confinements m’ont rapproché de mon quartier et de mon village : malgré le masque, mes « bonjour » essaient d’être chaleureux ; les sentiers de Pont-à-Celles ne sont plus seulement une rubrique dans le mensuel communal mais prennent vie lorsque mes chaussures y laissent leurs marques. Cette épidémie est bien sûr une épreuve, mais c’est également l’occasion de rebondir, de trouver d’autres chemins.

Et que dire de ces commerçants soit-disant non-essentiels : quel mot mal choisi ! Je souffre avec ces indépendants et ces artistes qui ne demandent qu’à retrouver leur place dans notre société : ils sont essentiels, et je prie pour qu’une majorité d’entre eux puisse survivre financièrement à ce confinement.

Enfin, je terminerai par des remerciements : au monde médical bien entendu (car l’émoi des premières semaines semble bien loin pour certains responsables et citoyens), mais aussi aux enseignantes et enseignants ballotés entre les circulaires à répétition, les annonces ministérielles en fin de journal le dimanche avant la rentrée, leur « promotion » en tant que métier essentiel mais oubliés dès que l’on parle de la vaccination, sans oublier ces remarques acerbes de celles et ceux qui les considèrent comme des « planqués » (!), alors qu’ils ne demandent qu’à enseigner malgré les moyens dérisoires qui leur sont alloués.

Nethys : le grand déballage va commencer

Chaque jour apporte son lot de révélations dans l’ « affaire » Nethys, et plus le temps passe, plus la nausée nous submerge.

Je suis client VOO et très content du service, rien à redire de ce côté-là. Et à l’autre bout de la chaîne, la direction de Nethys se pose en défenseur de l’emploi, de l’entreprenariat liégeois, de la réussite wallonne. Quelle belle aventure !

Jusqu’à récemment, on avait bien compris que Stéphane Moreau et consorts étaient fiers de leur réussite, jusqu’à s’opposer à des règles de bonne gouvernance sur les salaires octroyés dans les organismes publics : car oui, Nethys est un organisme financé par de l’argent public.

Mais là on atteint le niveau de l’escroquerie en bande organisée. Sous prétexte d’une recommandation wallonne, Nethys revend ses bijoux de famille pour des euros symboliques à un administrateur de Nethys … qui va pouvoir ensuite empocher des centaines de millions et les redistribuer à un Stéphane Moreau qui, ô surprise, devient directeur de cette nouvelle structure 100% privée.

Où est la défense de l’emploi dans ce scénario ? Nulle part. Qui peut avoir confiance dans un fonds américain (VOO est promise à Providence Equity), dont le seul moteur est l’appât du gain ? Que vont devenir les centaines de millions de perte suite à la vente d’Elicio pour 2€ symboliques ?

Le grand déballage ne fait que commencer !

Refondation du cdH – Rencontre avec Maxime Prévot

Notre président, Maxime Prévot, fait un tour des provinces afin de rencontrer les membres dans le cadre de la refondation du cdH.

En ce qui nous concerne, une rencontre est prévue le mercredi 16 octobre à 19h30 à Monceau-Fontaines, rue de Monceau Fontaine 42/1 à 6031 Monceau-sur-Sambre.
Nous aurons un moment d’échange suivi d’une présentation de la méthodologie proposée pour réussir cette enthousiasmante refondation.

Consommer local c’est bien, payer local c’est mieux …

Telle est la logique du Carol’Or, nouvelle monnaie locale du Grand Charleroi en cours de financement. Un de ses objectifs est de privilégier la consommation locale via l’utilisation d’une monnaie elle aussi locale. Derrière cette monnaie, on retrouve des bénévoles engagés dans la « transition », mais également le réseau « Financité » qui milite contre l’utilisation spéculative de l’argent et pour l’accrochage de cet argent au monde réel. Une initiative que je vous invite à soutenir soit via le financement participatif, soit en tant que commerçant local qui souhaite accepter le Carol’Or dans un futur proche.

Et finalement, ces bâches …

Elles ont libéré la parole, ces bâches : quoi, du plastique pour parler d’écologie ? D’un point de vue communication, le résultat est très positif : en bien ou en mal, ces bâches étaient au centre des conversations.

Mais finalement, quel était le message ? Soyons fiers, notre ministre régional cdH Carlo Di Antonio était (encore une fois !) mis en avant grâce à l’opération « Wallonie plus propre« , le grand nettoyage de printemps qui espère attirer plus de 150.000 habitants en 2019 (110.000 en 2018). Le cdH y participe !

Agenda

Le samedi 27 avril 2019 à 18h, dans la Salle Saint-Martin, rue du Marais 6 à Buzet , nous vous proposons une conférence du docteur Marie-France Philippe :

« Prendre sa santé en main sans médicament. Adoptez de nouvelles habitudes afin de prévenir les maladies du 21ème siècle »

Le dimanche 28 avril 2019 à 12h, la section cdH de Pont-à-Celles vous propose de rencontrer des candidats de l’arrondissement de Charleroi-Thuin à l’occasion d’un

Repas festif et convivial, dans la Salle Saint-Martin, rue du Marais 6 à Buzet

Au menu : zakouskis, buffets froids et chauds, buffet de desserts et café dans une ambiance italienne et pour un prix démocratique de 25€ (12€ pour les – de 12 ans).

Modalités de réservation :

  • par mail : info@cdh-pac.com, en indiquant votre nom et le nombre de repas « adulte » et « enfant »
  • par téléphone :
    • 0485 50 67 29 (Alexis Hellin)
    • 0496 50 47 22 ou 071 84 73 43 (Pierre Mathelart)
  • la réservation sera confirmée dès versement du montant total sur le compte BE05 0882 5145 1475 du cdH de Pont-à-Celles
  • date limite pour les réservations : 15 avril 2019